Aínsa, Un des plus beaux villages de l'Espagne

Vue nocturne d'Aínsa

Vista paorámica de Aínsa

À 19 kilomètres de Arcusa, se trouve Aínsa, la capitale de l'ancien comté de Sobrarbe.
Elle est enclavée sur un promontoire dominant la confluence des fleuves Ara et Cinca, en vivant des temps de splendeur jusqu'au XVI siècle.
Les avatars politiques et économiques ont causé l'émigration de beaucoup de sa population. Ceux qui étaient restés ont opté pour édifier leurs nouveaux foyers vers le bas, près de l'autoroute.

La cité médiévale d'Aínsa

Calle del casco antiguo de Aínsa

Cependant, le centre historique, doublement fortifié, a été à l'abri de réformes urbaines ayant infortunées Tout ce qui aujourd'hui est devenu le cadre médiéval le mieux conservé des Pyrénées oscense. La structure urbaine d'Aínsa es très simple: deux places, deux rues qui les unissent en un aller et retour, une église et, face à cette, un château.

Les arcades de la place d'Aínsa

Vista de la Plaza Mayor de Aínsa

Des deux entrées à l'enceinte fortifiée ne se conserve que celle d'en bas, un arc en ogive qui est reconnu comme "Portal de Afuera".
La promenade à travers ses rues révèle un monde plein de détails, comme la variété de "trucadores" (heurtoirs) qui ornent les portes.
À souligner la beauté de la énorme Plaza Mayor aux nombreuses arches XIIº et XIIIº siècle, où est située l'église romane de Sainte Marie, ex église collégiale.

Une promenade sur Aínsa

Les pittoresques rues

Las pintorescas calles de Aínsa

Remplies de magasins et restaurants

Et, bien sûr, plein de charme.

Le château à côte de la Plaza Mayor

Murallas del Castillo de Aínsa

Les murs du château

Au pied de la "Peña Montañesa"

La tour de l'église

Antiguo Ayuntamiento de Arcusa

Dans la Plaza Mayor

Elle avait une double fonction religieuse-militaire, compte tenu de sa emplacement optimal et ses 30 mètres de hauteur.

La rue à l'entrée à la Plaza Mayor

Torre del Castillo de Arcusa

Maisons du XIème siècle

Qui ont été conservées et ces qui représentent plus de dix siècles d'utilisation.

Boltaña, la capitale administrative du Sobrarbe

Le château de Boltaña

Vista del Castillo de Boltaña

À 6 kilomètres seulement d'Aínsa, et à 18 kilomètres d'Arcusa si nous prenez la route directe sans passer par Aínsa.
Située vers la fin de la de la vallée de la rivière Ara, sur un versant d'un mont couronné de le château de la ville, vieille forteresse médiévale du XIº siècle, il est populairement connu comme "le château des Comtes de Sobrarbe", il a la particularité d'avoir un donjon à base hexagonale.

Vista de Boltaña

Calle del casco antiguo de Aínsa

Le centre historique de Boltaña garde aussi des bonnes maisons en pierre.
L'église paroissiale, la collégiale de Saint-Pierre-Apôtre, qui remonte au XVIe siècle, elle est construite sur une petite église romane du XIIIº siècle, elle est l'une des grandes églises du pyrénéen aragonais

L'ancien monastère de Boltaña

Vista del antiguo Monasterio de Boltaña

À les alentours du village, l'ancian Monastère du "Carmen" est situé, aujourd'hui hôtel-spa, qui a été fondé en 1651, et il est connu dans le village comme "el Convento". Ce monument a été édifié sur une construction antérieure: l'ermitage de l'Esprit-Saint, juste au-dessus l'église du Carmen a été placé.

Une promenade sur Boltaña

La "plage" de Boltaña

El río Ara en Boltaña

Un endroit qui est si chargé en été

Dans la zone du fleuve Ara d'eaux paisibles dans la même ville.

La "Casa Nuñez"

Casa Nuñez de Boltaña

La maison des visages

Cavec des figures humaines et des visages sur sa façade.

Des vues de une rue

Calle del casco antiguo de Botaña

Dans la vieille ville

Avec des maisons maçonnées, plâtrées ou en pierre.

Le pont romain

Puente romano de Boltaña

Sur le trajet à Jánovas

la traversée du ravin Ferrera, situé sur le chemin qui conduit au village voisine abandonné de Jánovas.

Copyright © 2015 Casa Agustín | Plantilla adaptada de W3layouts